Vente solidaire de fruits et légumes mercredi 22 août : pour une politique agricole solidaire et de qualité

Monsanto condamné, c'est une bonne nouvelle ! il y a urgence à sortir du modèle agricole actuel reposant sur des intrants chimiques. Or le gouvernement français qui s’est empressé de qualifier d’« historique » le jugement américain, n’a pas mis en œuvre la promesse d’Emmanuel Macron d’interdire le glyphosate en 2021. L’Union européenne a de son côté renouvelé l’autorisation du glyphosate pour cinq ans.

Pour la première fois depuis la mise en place d’un budget européen à la fin du cadre 2021-2027, la Politique Agricole Commune (PAC) ne sera plus la première politique européenne en volume budgétaire. Cette baisse du budget annoncée est une catastrophe de plus pour le monde agricole et rural. Les paysans des exploitations familiales ont vu leurs revenus et leurs nombre baisser drastiquement ces dernières années alors que ce sont eux qui tentent de maintenir des productions de qualité, des circuits courts, sans glyphosate et qui entretiennent le bocage.

Il est urgent que la France et l’Europe mettent en place une PAC qui sécurise les paysans avec objectifs principaux la souveraineté et la sécurité alimentaires et qu’elles cessent de tuer les exploitants familiaux en ouvrant les marchés aux traités de libre-échange. Il en va de l’aménagement du territoire et de la sauvegarde de la biodiversité, mais également de l'accès à une alimentation saine, variée, de qualité pour toutes et tous.

Notre peuple, celui qui travaille, qui étudie, qui trime pour boucler les fins de mois éprouve de plus en plus de difficultés pour faire face à ses besoins vitaux. Des prix élevés, des salaires trop bas, et c'est le contenu du panier qui diminue. Le pouvoir d'achat ne permet pas de manger correctement.

Produire une alimentation saine, accessible à tous pour rompre ainsi la fracture alimentaire, tout en vivant dignement de son travail, engager la transition écologique de l'agriculture et promouvoir un aménagement équilibré des territoires, nous pensons que c'est possible et urgent !

En soutien aux actions du MODEF qui se bat contre les importations de fruits et légumes traités avec des molécules interdites en France, pour la santé des consommateurs et l'avenir de l'agriculture française, les communistes de la région Parisienne organisent cette année encore une vente en direct de fruits et légumes.

A Paris, la distribution aura lieu à partir de 8h place de la Bastille

en présence d’Olivier Dartigolles porte parole du PCF et de Nicolas Bonnet, président du groupe des élus communistes de Paris



Pour connaître tous les lieux de distributions

Ajout des points de distribution du Val de Marne

#nouvelle république #finance & argent #emploi & développement #égalité femme & homme #produire autrement #une france protectrice #europe & international #initiative #la campagne #désintox #vidéos #dans les médias