Mort de Saïd El Barkaoui : "le racisme a encore tué"

Il s’appelait Said El Barkaoui, il avait 39 ans et avec ses 6 enfants, il vivait dans un quartier résidentiel d’un petit village des Landes. Il est décédé, lundi 4 juin, victime d’une agression qualifiée dans un 1er temps de « tentative d’assassinat aggravée par une motivation à caractère raciste ».

L’auteur de ce crime est son voisin. Assassiné de 5 balles pour de banales histoires de voisinage et de ballons dans le jardin, cela sur fond de racisme, c'est une famille entière qui est détruite.

Le PCF présente ses condoléances à la famille, et les assure de son soutien face à ce terrible drame.

Le racisme a tué. Ce racisme décomplexé, légitimé par certains discours politiques qui stigmatisent chaque jour un peu plus l’immigré ou celui qui est vécu comme tel.

Le PCF exprime son indignation devant un tel acte et espère que la justice fera son travail pour apporter un peu de paix à la famille.

Aux logiques de haine, opposons une société réconciliée dans laquelle personne ne doit se sentir, rejeté, insulté, humilié, blessé ou tué parce que différent. Agissons avec détermination contre l’offensive xénophobe et contre toutes les formes de racisme.

#nouvelle république #finance & argent #emploi & développement #égalité femme & homme #produire autrement #une france protectrice #europe & international #initiative #la campagne #désintox #vidéos #dans les médias