Marchons pour la paix le 22 septembre

Le 22 septembre, dans toute la France, nous marchons pour faire entendre une autre voix, celles des peuples, et en France celle des citoyen-ne-s engagé- e-s dans des luttes et nombreux mouvements de solidarité internationale et pour la paix, de développement et commerce équitables, de défense des services publics et la satisfaction des besoins sociaux, humains et écologiques, des mouvements de solidarité avec les migrant-e-s et réfugié-e-s, de résistances contre la poussée de l'extrême droite, de lutte contre le réchauffement climatique et la destruction de l'humain et de la planète par l'augmentation frénétique du commerce des armes qui poussent conflits et guerres dans la durée. Nous sommes lucides : c'est en agissant ensemble, toujours plus nombreux, que nous verrons s'imposer d'autres logiques que celles de la peur, de la haine, du pillage des ressources et richesses au plan international.

Partout en France le samedi 22 septembre 2018, marchons ensemble pour un monde de solidarité, de justice, de liberté, d’égalité, de fraternité et de paix !

L’aspiration des peuples à vivre ensemble en paix dans la solidarité, la justice et la fraternité est immense.

Nous sommes persuadés qu’aucune de nos différences de convictions, d’appartenance ou de sensibilités philosophiques, politiques, religieuses, syndicales ou autres ne doit faire obstacle à l’expression de cette aspiration commune.

Nous sommes révoltés face à l’augmentation incessante des dépenses militaires qui sont passées de 1144 milliards de dollars en 2001 à 1739 milliards en 2017 (Sipri en USD taux de change 2016) et favorisent un commerce des armes immoral et dangereux, alors que le budget des Nations unies pour les opérations de paix est de seulement 8,7 milliards et que la lutte contre le réchauffement climatique nécessite des moyens importants tout comme la réalisation des Objectifs du développement durable (ODD).

Les communistes proposent, en lieu et place des stratégies d’alliances, d’opter pour des logiques de partenariats avec la mise en route d’un processus multilatéral de sortie de l’OTAN au profit de la création d’espaces communs de coopération et de sécurité collective.

Soyons nombreux à marcher le 22 septembre pour une politique digne et hospitalière de la France à l’égard des migrant-e-s et réfugié-e-s, et une Europe de la solidarité garantissant les droits des migrant-e-s et réfugié-e-s, la solidarité et cohésion sociale, le droit de circulation pour toutes et tous.

 

La liste des rassemblements du 22 septembre

 

Consultez nos propositions

 

#nouvelle république #finance & argent #emploi & développement #égalité femme & homme #produire autrement #une france protectrice #europe & international #initiative #la campagne #désintox #vidéos #dans les médias