Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 : Une loi de programmation pour des équipements sportifs de proximité

Rencontre nationale

Samedi 10 mars 2018 à 16h

3 place des Grès, 75020 Paris

 

Animée par Nicolas Bonnet Oulaldj, Président du groupe PCF-FG au Conseil de Paris, membre du Conseil national du PCF en charge du sport ;

 

En présence notamment de : Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF,  ; Jacques Baudrier, Conseiller délégué à la Mairie de Paris en charge des constructions publiques ; Hugo Pontais, Secrétaire académique du SNEP (Académie de Créteil) ; Armel Gontier, professeur d’EPS à Paris ; Anne Coulon, Professeure d’EPS, Jean-Pierre Favier, Président de l’Union Sportive d’Ivry et de nombreux autres acteurs du mouvement sportif.

 

Alors que la loi olympique va être adoptée, rien n'est mis en œuvre pour le développement du sport de proximité et pour accompagner le mouvement sportif français.

Pourtant, l'année 2018 sera une année charnière pour construire "l'héritage" tant attendu par les populations et les collectivités locales, notamment en matière d'équipements sportifs.

Si nous ne lançons pas les chantiers maintenant, la France ne pourra pas absorber "l’effet JO" et la potentielle hausse de pratiquant-es après les Jeux Olympiques et Paralympiques. La Ministre elle-même voudrait impulser une dynamique de 3 millions de licencié-es supplémentaires d’ici 2024.

 

Nous ne sommes pas en mesure actuellement de faire face à cette hausse de licencié-es. L’an passé, les clubs franciliens ont refusé près de 10.000 demandes de licences faute d’équipements sportifs et de créneaux disponibles pour les accueillir.

 

C’est maintenant qu’il faut diagnostiquer les besoins et décider d’une politique pluriannuelle;

maintenant qu’il faut mettre en place une programmation de rattrapage des équipements sportifs et de réduction des inégalités territoriales;

maintenant, et non dans six ans, que nous devons réagir pour ne pas décevoir et réussir cette grande fête populaire.

 

Une nouvelle loi sur le sport pourrait parfaire la description de cette mobilisation citoyenne. Elle exprimerait la volonté d'accorder des moyens nécessaires au développement des activités physiques et sportives pour toutes et tous avec en priorité l'augmentation du budget consacré.

 

Pour que la fête promise soit réussie, les Jeux Olympiques et Paralympiques doivent être l'affaire de toutes et tous. Les populations locales, les sportifs, les bénévoles des clubs, les enseignants, les élu-es locaux, toutes celles et ceux qui font vivre le sport au quotidien dans notre pays doivent y être associés.

 

Nicolas Bonnet Oulaldj, responsable de la commission Sport au PCF

#nouvelle république #finance & argent #emploi & développement #égalité femme & homme #produire autrement #une france protectrice #europe & international #initiative #la campagne #désintox #vidéos #dans les médias