Audiovisuel public : "Une autre ambition pour le service public"

Les annonces faites par le gouvernement sur l'audiovisuel public inquiètent légitimement. Elles sont marquées, comme on pouvait le craindre, par la volonté de réduire en priorité les financements publics.

Une réforme et un redéploiement offensifs de l'audiovisuel public, à l'heure de la révolution numérique, sont nécessaires. Mais là, il s'agit d'abord de redéployer à la baisse les moyens disponibles. France 4, France 3, France Ô, France bleu sont les premières visées.

Sous la pression du comité d'action publique, l'argument est repris par la PDG de France TV Delphine Ernotte, que "la collectivité à mille autres priorités" en Europe que d'accompagner les dynamiques budgétaires de l'audiovisuel public. Mais pendant ce temps là, les enchères des droits TV de la ligue 1 dépassent le milliard d'euros, marginalisant tout le système audiovisuel français, public et privé.

Le PCF appelle donc à un grand débat pour une autre ambition de service public.

#nouvelle république #finance & argent #emploi & développement #égalité femme & homme #produire autrement #une france protectrice #europe & international #initiative #la campagne #désintox #vidéos #dans les médias