Instruction sur la tenue vestimentaire des députés : liberté d'expression bafouée, laïcité dévoyée

Le bureau de l’assemblée nationale vient d’imposer un principe de stricte neutralité dans la tenue vestimentaire des élus. Selon cette instruction, la tenue vestimentaire au sein de l’hémicycle « ne saurait être le prétexte à la manifestation de l'expression d'une quelconque opinion. Est ainsi notamment prohibé le port de tout signe religieux ostensible, d'un uniforme, d'emblèmes, logos ou messages commerciaux ou de slogans de nature politique".

L’idée même de neutralité est par définition contraire à la liberté d’expression !  Les députés désormais disposeront de moins de droits que les citoyens qui les ont élus. Cette mise au pas est grave pour la démocratie : c'est ce que n'ont pas manqué de déclarer les députés communistes.

Quant à l’observatoire de la laïcité dont le rôle est d’assister et de conseiller le gouvernement, il  est désavoué. « Si le principe de neutralité du service public fait obstacle à ce que des agents ou des salariés participant au service public manifestent leurs croyances religieuses, ni la jurisprudence, ni la loi n’étend aux élus cette interdiction ».

La laïcité est une nouvelle fois défigurée, falsifiée sous la pression de la droite et de l’extrême droite.

Il est urgent de revenir à une approche laïque de la laïcité pour mettre fin à son instrumentalisation  d'où qu'elle vienne, le plus souvent pour exclure, discriminer, stigmatiser.

#nouvelle république #finance & argent #emploi & développement #égalité femme & homme #produire autrement #une france protectrice #europe & international #initiative #la campagne #désintox #vidéos #dans les médias