Les communistes s'engagent pour la réussite des SCOP-TI

Après 1336 jours de lutte contre le géant Unilever qui s’apprêtait à délocaliser la production de thé et infusions en Pologne, les “Fralibs” ont arraché les moyens de préserver leur emploi et de garder leur outil de production. Mais pour les 58 salariés, la lutte continue sous d’autres formes.  

En gardant la marque Elephant historiquement liée au site industriel de Gemenos, la multinationale a voulu couper le lien entre les consommateurs et la coopérative qui se créait. Avec peu de moyens nanciers pour investir, notamment pour faire connaître du grand public les nouvelles gammes de produits biologiques et issus du commerce équitable, la bataille du référencement des produits Scop-Ti et 1336 par les enseignes de la grande distribution est d’autant plus difficile à mener.

Mais une mobilisation nouvelle se lève autour d’une coopérative qui cristallise des aspirations populaires montantes : une nouvelle justice économique et sociale, un modèle économique coopératif, la qualité et le naturel plutôt que la rentabilité et la chimie...

Le Parti communiste français entend s’engager concrètement pour faire réussir cette expérience innovante et porteuse d’espoirs. Les communistes vont prendre dans les prochaines semaines toutes initiatives qui permettront de faire connaître la lutte et le projet des Scop-Ti, pour assurer la diffusion et le référencement de leurs produits dans les réseaux de distribution et de commercialisation et pour contribuer au succès de la campagne de nancement participatif qui est engagée.

Dès à présent, nous vous donnons rendez-vous à l’université d’été du PCF (Angers) le samedi 25 août à 9h00 pour un atelier de formation et de réflexion sur les coopératives de production à partir de l’expérience des Scop-Ti.

Autre, rendez-vous, à la Fête de l’Humanité sur le stand national des communistes pour une soirée spéciale le vendredi 15 septembre à 19h30, à l’occasion de laquelle le comédien Philippe Durand donnera une représentation de son spectacle “1336, paroles de Fralib” qu’il a présenté au festival d’Avignon. Les visiteurs de la fête auront la possibilité d’échanger avec des sociétaires de la coopérative, et bien sûr d’acheter leurs produits. 

 

 http://fraliberthe.fr

Partagez vos actions dans