Congrès/Consultation des communistes : Un signe encourageant

Retour sur les questionnaires de l’automne. 14 000 questionnaires ont été remplis, 20 000 communistes ont donné leur avis. En ces temps de crise de la politique, on ne peut pas banaliser ces chiffres, ni sous-estimer cette énergie militante. Entretien avec Émilie Lecroq, responsable du secteur Vie du Parti. Ce texte reprend partiellement un entretien à paraître dans le numéro 3 de la revue Cause commune.

 

COMMENT S’EST DÉROULÉE LA CONSULTATION DES COMMUNISTES ? (TAUX DE RÉPONSE, DISPARITÉS TERRITORIALES OU AS, RÉTICENCES OU ENGOUEMENT...)

EMILIE LECROQ : Près de 14 000 questionnaires nous sont parvenus dans le cadre de la consultation des communistes qui avait pour objectif de définir collectivement les grands thèmes à aborder lors de notre congrès extraordinaire de 2018. À ce chiffre nous pourrions ajouter l’ensemble des camarades ayant participé à une assemblée générale, une réunion de quartier ou de section, qui n’ont pas forcément rempli le questionnaire. Ainsi, nous pouvons estimer que plus de 20 000 communistes ont participé, en un mois et demi, à la réflexion lancée dans cette première étape de préparation de notre congrès.

Malgré ces imperfections, la consultation a permis d’entamer discussion et réflexion dans de nombreux endroits. Les échanges qui se sont déroulés ont souvent permis de dépasser les seuls questionnements proposés par le document et pointer d’autres préoccupations, et intérêts, des communistes. Ces changes, ces rencontres ont eu lieu dans la quasi-totalité des départements. Peu de comptes rendus de ces rencontres nous sont parvenus, mais les changes par courriel que nous avons pu avoir avec un nombre conséquent de ommunistes ayant rempli la consultation témoignent d’une multiplication de encontres pour faire vivre la réflexion collective. Ainsi, la consultation a permis d’associer, dès le début du processus du congrès, de nombreux communistes. Parmi les profils de ces adhérent·e·s, nous retrouvons bien sûr des camarades qui participent très régulièrement à la vie de notre organisation mais également des adhérent·e·s plus éloigné·e·s des structures locales et parfois même des adhérent·e·s pour lesquel·le·s nous ne possédions même plus une adresse postale valide.

QUELLES SONT LES THÉMATIQUES PLUS VOLONTIERS ÉVOQUÉES DANS CES RÉPONSES ?

E. L. : Les résultats de la consultation des communistes ont mis en exergue des axes de travail dans le cadre de la préparation du congrès. Ainsi, près de 93 % des questionnaires traités indiquent le besoin de faire de la communication un sujet de nos travaux lors du congrès. Il en est de même de notre conception du rassemblement ou de la question sur Comment traiter des dynamiques de changement majoritaire ?, qui enregistre 93 % de réponses positives. Je pourrais également citer la question Comment susciter l’adhésion à notre projet ?, qui recueille près de 83 % de réponses positives. Ainsi, loin d’avoir les yeux dans le rétroviseur, les réponses aux questionnaires témoignent d’un envie de faire émerger des perspectives, des axes de travail pour la période à venir, tout en tenant compte de l’évaluation et des enseignements de la période écoulée.

QUELS ENSEIGNEMENTS EN TIRER POUR LA SUITE DE LA PRÉPARATION DU CONGRÈS ?

 É. L. : Le premier enseignement que nous pouvons tirer, c’est que, quand nous ouvrons des espaces de construction collective, les communistes s’en emparent et y prennent toute leur place. C’est un élément important pour les suites à venir concernant la préparation de notre congrès. Plus de communistes maîtrisant des sujets, des questions qui nous paraissent importantes d’aborder à l’occasion de notre congrès, c’est plus de communistes en capacité d’agir dans leur organisation et dans la société, cela avec une meilleure efficacité.

Il nous faut travailler encore, dans les semaines et les mois à venir, à lier un nombre toujours plus important d’adhérent·e·s du PCF à nos réflexions, nos activités, afin de leur permettre de prendre pleinement leur place dans notre parti pour l’enrichir et les enrichir de l’échange de nos réflexions. La démarche de la consultation a créé une dynamique dans les fédérations, si bien que beaucoup nous ont indiqué que leurs animateurs et animatrices allaient continuer à visiter, à aller à la rencontre des communistes de leur département les plus éloignés de nos structures et ainsi leur permettre de verser, en suscitant discussions et échanges, leurs avis aux débats à venir. Il faut faire ce travail partout où cela est possible, avec les outils qui nous paraissent les plus adaptés pour cela. Le second enseignement que nous pouvons en tirer est que, malgré l’année difficile que nous venons de vivre, le PCF, ses militant·e·s constituent une force importante. En effet, mobiliser plus de 20 000 communistes rien que dans la première étape de notre congrès est un signe encourageant pour le devenir et le développement de notre parti.

 

GS - CommunisteS n° 706 - 20 décembre 2017

#nouvelle république #finance & argent #emploi & développement #égalité femme & homme #produire autrement #une france protectrice #europe & international #initiative #la campagne #désintox #vidéos #dans les médias